De retour Mardi ¡

Bonjour,

Nous aurons passe moins d’une semaine a Bogota, car nous prenons l’avion pour Paris demain lundi a 17h30 heure locale. Notre arrivee a Toulouse est prevue mardi a 14h20.

L’Ambassade de France etait toute etonnee de nous voir debarquer pour une demande de visa pour Brayan avec un jugement d’adotpion signe d’un juge, car ils sont toujours engreve et celle-ci se durcit, ils ne veulent rien lâcher. C’est la plus importante greve des Magistrats en Colombie depuis 11 annees, et nous sommes passe au travers. Le fait d’avoir ete sur Arauca (petit ville), a participe a la reussite de notre dossier, le relationnel ayant encore fait effet. Notre interlocutrice, la Consul, etait tres heureuse pour nous, et nous repetait sans cesse que c’etait vraiment une bonne nouvelle, car une douzaine de familles francaises est bloquee dans le pays (dont une presente depuis le 25 août), et l’Ambassade ne peut rien, c’est un conflit interne au pays, seule l’ICBF (DASS locale) a tente de sensibiliser les juges en vain.

Nous sommes aujourd’hui convaincus d’avoir de bons anges gardiens……

En marge des formalites administratives, nous avons profite au maximum de Bogota : Jardin Botanique, Parc d’attractions, le Mirador avec l’eglise de Monserrate (3.200 m), coeur historique de la ville, Parc Simon Bolivar, et boutiques d’artisanat……Aujourd’hui, une excursion en dehors de la ville avec visite d’une Cathedrale de sel a Zipaquira.

A bientôt, sur le sol francais.

Kathy, Brayan et Eric

Enfin a Bogota

Bonjour,

Quelle journee en ce mardi 30 septembre ¡

Reveil 5 heures, dur-dur, mais avec beaucoup d’enthousiame pour Brayan qui prenait pour la premiere fois l’ avion, ses yeux brillaient comme deux etoiles ¡ Sa nouvelle vie a rellement commence aujourd’hui, le petit llanero quitte sa plaine d’Arauca pour se retrouver dans la capitale de Colombie… Il decouvre, le mot n’est pas trop fort, la Cordillere des Andes, la mer de nuages, l’aeroport El Dorado avec des dizaines d’avions, les escalators, les tapis roulants livrant les valises… bref tout le modernisme qu’il n’imaginait pas. Ses decouvertes et ses reactions nous ont ravis tout au long du voyage.

Arrives a Bogota, nous etions attendus par notre fidele Matilde qui regle comme toujours toute la logistique. Intallation a l’hotel, puis tout de suite demarches pour le passeport de Brayan.

Puis nous passons l’apres-midi dans l’espace culturel technologique et scientifique Maloka avec plein d’animations a sa portee, ou nous avons pu voir un film d’animation sur un voyage dans la lune, dans une geode a 180 degres. Il etait aux anges, nous aussi.

Tres fatigues par l’altitude de Bogota et par le changement de temperature, 20 degres d’ecart, nous allons au lit de bonne heure et donnerons des nouvelles rapidement.

Amicalement et a tres bientot.

Kathy, Brayan et Eric

 

Destination Bogota ¡

Buenos dias,

Ca y est, Brayan est officiellement notre fils, le juge a signe le jugement. Merci a la chance qui nous sourit car il faut savoir que les juges sont toujours en greve en Colombie, et que 82 familles attendent a Bogota.

Nous nous preparons donc a rejoindre la capitale. Le depart est prevu mardi prochain a 7h40 le matin. Brayan va prendre l’avion pour la premiere fois, il est tres impatient, il a demande d’être côte fenêtre.

Nous organisons une petite reception lundi soir a l’hôtel avec tout le personnel (ils sont 15), Carlos (notre avocat) et sa famille, et 2 autres clients de l’hôtel avec qui nous echangeons. Au menu, gâteau a la creme bleue accompagne du Champagne local. On prendra des photos.

Aujourd’hui dimanche, nous allons de nouveau a la « Finca » (Ferme) de notre avocat, pour y faire du cheval, pecher des « Piranhas » (c’est vrai) et boire des « cervezas.

A plus tard pour des nouvelles, cependant il y a des photos plus recentes dans « Insolites ».

ERIC

El Coleo

Bonjour,

Nous sommes alles comme convenu voir une competition de « Coleo », sport local tres populaire.

C’est un spectacle assez unique, puisque seulement la Colombie (4 regions), le Venezuela et le Mexique le pratiquent.

Vous decouvrirez des photos en annexe, qui vous prouveront que c’est un sport d’un autre temps, comme la corrida, a la grande difference que les betes ne sont pas sacrifiees.

C’est simplement une course un peu speciale entre l’homme a cheval et le taureau. Le but etant de faire tomber celui-ci en le prenant par la queue (facile) en lui faisant faire une figure qui rapporte des points.

Sur les photos, il vous manquera la boue, les odeurs de betail, et les moustiques.

Par ailleurs, notre presence a ete annoncee au micro par le speaker et nous avons eu droit a une photo avec le gouverneur (en rouge). On dirait que l’on est en voyage diplomatique. Heureusement qu’ils ne m’ont pas demande une demonstration de Coleo…..

Blague a part, cette region qui n’est même pas presente dans notre guide touristique nous devoile tous les jours des aspects tres positifs. Une mention particuliere sur l’accueil plus que chaleureux que nous temoignent tous les jours les gens de Arauca.

Bon dimanche a toutes et a tous, et a bientôt sur le blog.

ERIC

Quelques nouvelles fraîches ¡

Bonjour,

Kathy, Brayan et moi trouvons 5 minutes pour vous donner des nouvelles fraîches de notre sejour a Arauca. Depuis notre dernier article de samedi, nous avons fait et vecu multiples evenements et emotions.

Samedi apres-midi nous avons realise une promenade autour de Arauca et decouvert le velodrome, le stade de foot, le Colysee, la « Manga Coleo », l’aeroport et un espace de jeux aquatiques avec une piscine a vagues. Brayan reve de prendre l’avion pour quitter cette region comme pour donner un nouveau sens a sa vie. Quant aux vagues, il ne savait pas ce que c’etait, il en verra de belles sur les côtes landaises. Pour le reste, l’entretien des sites laisse vraiment a desirer alors que nous sommes dans une region riche car petroliere.

Le Coleo est « le » sport local. Il s’agit pour un cavalier d’attrapper un taureau par la queue et de le renverser au sol en la lui tordant. Je vous en dirait un peu plus la semaine prochaine car Brayan et moi allons voir ce spectacle cette fin de semaine. Si cela me plait nous monterons un club a Cahors……

Nous avons mandate un nouvel avocat local pour mener a bien nos demarches administratives. Il s’appelle Carlos Ramirez, il nous a ete conseille par l’ICBF. Il a vraiment le sens du relationnel, car il nous a invite dans sa  »Finca » (ferme locale) de 50 ha ou regnent vaches, toros, chevaux, ânes, poules, coqs et dindons. Il parait mème qu’il y a un crocodile dans le marecage proche, que nous n’avons pas encore vu. Nous avons dejeune sous un manguier centenaire. Apres un aperitif a la sangria ou biere, le menu propose etait une soupe de legumes et de viande, suivie de poulet au riz avec guacamole. Tous les ingredients sont produits par la ferme. Pendant que les invites papotaient a l’ombre (35º humides) en buvant la biere locale (entre 10 et 15 canettes pour les locaux), les 4 enfants presents enfourchaient  »el buro » (l’âne) et  »el caballo » (cheval). Brayan nous a vraiment surpris par sa matrise sur ces animaux : nous envisageons une inscription a l’etrier de Begoux. Nous ne connaissons que faiblement son histoire, cependant nous le decouvrons de jour en jour. Nous sommes partis a la nuit (18h), sous une pleine lune magnifique et chasses par des moustiques voraces 

Lundi etait consacre a la venue des personnes de l’ICBF (psychologue et assistante sociale), pour faire le point sur la relation de Brayan avec ses nouveaux parents : cela s’appelle « l’integration ». Moment importants dans la demarhce de l’adoption. Nous devons nous revoir cet apres-midi pour des complements d’informations sur son passe. Matilde a rejoint Bogota lundi soir, nous laissant en famille. Il ne nous reste plus qu’a esperer que la greve des juges trouve une issue favorable rapidement.

Voici donc les dernieres nouvelles, je vous promets de mettre de nouvelles photos.

Encore merci pour tous vos messages d’amour, d’amitie et de soutien, grâce auxquels nous ne nous sentons vraiment pas isoles. N’hesitez pas a faire connaitre le blog a toutes les personnes de votre entourage.

Besos de nosotros 3 y hasta luego.

Brayan, Kathy et Eric

Cela se passe plutôt bien ¡

Bonjour,

En premier lieu un grand merci pour toutes les emotions que vous nous renvoyez par vos commentaires de plus en plus nombreux. Lachez-vous, ca fait du bien.

En ce qui nous concerne, cela se passe plutôt bien entre Brayan et nous. Matilde qui est tres experimentee donne une note de 9/10 a notre relation, pourvu que cela dure.

Il est vrai que Brayan est tres demandeur d’une famille et qu’il trouve en nous des parents qui l’aiment, qui lui pretent attention, qui le valorisent.

Je vous propose de nouvelles photos par ailleurs qui en disent beaucoup sur ce que nous vivons actuellement.

A tres bientôt sur le blog.

Une bise a mes parents qui vont decouvrir aujourd’hui des photos grâce a mon frere.

Eric

On fait connaissance ¡

Bonjour a toutes et a tous,

Que d’emotions depuis la rencontre. Brayan nous a de suite reconnus et adoptes, preuve que l’ICBF a fait du tres bon travail de preparation. Nous avons une video de la rencontre, nous prendrons plaisir de la revisionner plus tard.

Mis a part quelques petits caprices bien comprehensibles pour brossage de dents, exces de bonbons, et de « Gaseos » (boissons chimiques locales), il s’adapte a sa nouvelle vie. Kathy et moi devons aussi faire nos preuves envers lui.

Il teste l’amour qu’on lui porte, ainsi que l’amour, la patiente, et les nerfs des parents….quelques fois. Pour les caprices, on mandate Matilde et tout se regle de suite. Sa presence est indispensable. Nous voyons aussi l’importance de parler l’Espagnol. 

Dans l’ensemble tout se passe bien. Il a bon appetit (il doit tenir de son pere) et la premiere nuit s’est tres bien passee, il a demande que je sois a ses cotes pour s’endormir. Il est tres affectueux et chatouilleux. Tous les matins nous sommes reveilles vers 6h00, Brayan et moi allons direct a la piscine afin de nous rafraichir et apprendre a nager. Les premiers achats ont ete un boxer de bain et tongs (comme papa).

Hier matin, nous avons joue au football. Nous etions trois au depart et on a fini a 30, car toute une classe est venue jouer avec nous, garcons et filles, c’etait tres sympa.

Il aime aussi les jeux de societe, il a gagne un jeu de memoire, et pendant que je vous ecris, il joue avec sa maman au jeu local des  »petits chevaux ». Il est tres ordonne (comme maman), il range ses affaires apres utilisation.

Par ailleurs, il lui tarde de prendre l’avion pour partir a sa nouvelle maison, comme pour etre certain de changer de vie. Nous pensons que tant que nous serons a Arauca, il doutera. C’est insupportable pour lui psychologiquement. On lui explique que le but de cette premiere semaine est de faire connaissance. L’integration est prevue lundi prochain a l’hotel a 8h30. La greve des magistrats ici n’est pas encore levee. Matilde se tient informee tous les jours.

Sinon hier, Brayan a pu voir Julie sa soeur par MSN. Apres un peu d’impatience, il etait tres fier et heureux d’avoir fait sa connaissance. Ce soir c’est le tour de Tatie Brigitte.

Brayan est passionne de l’appareil photo numerique, il a du prendre une centaine de photos, dont toutes les portes des chambres de l’hotel, que nous ne garderons pas forcement. Cependant, ce matin il a photographie l’iguane de 70 cm qui se baladait sur le toit de l’hotel…on ne sait pas s’il ne va pas dans les chambres ¡¡¡¡

Je vous promets des photos rapidement sur ce blog, mais si vous voyez ou je dois aller pour consulter Internet, c’est pas si facile.

Merci encore pour tout vos commentaires, qui nous touchent enormement car ils sont tres chaleureux.

Bonne soiree, et a demain.

 ERIC

Enfin reunis ¡

Enfin reunis ¡¡¡¡

C’est le grand jour ¡

Bonjour,

il y a eu un petit changement de programme, nous sommes Arauca depuis hier dimanche 9h00 du matin. 

En effet, l’avion de lundi etant complet, nous avant du prendre celui de dimanche : depart 6h00 du matin, reveil encore a 3h00.  On est epuise, entre les decalages horaires, d’altitude, et de temperatures.

Le voyage etait magnifique, nous avons vu une grande partie de la Cordillere des Andes, et nous avons survole la Sierra Nevada. Arauca est dans une region tropicale et petroliere, le Venezuela est de l’autre cote de la riviere, et on y voit l’armee bien presente. De toute evidence nous ne sommes pas dans une zone touristique, seul l’hotel tente de se demarquer : « Le Santa Barbara ». La piscine est tres agreable, et l’accueil sympathique.

Matilde est toujours avec nous et nous prepare a la rencontre avec Brayan.

Au moment ou je vous ecris, il est 8h30, et nous allons nous decouvrir mutuellement dans 7 heures. Nous sommes excites et stresses a la fois. Nous savons que nous allons vivre un moment unique, magique, intense. Et lui de son cote, cela doit etre mille fois plus fort.

Je vous dis a demain.

Merci pour les commentaires. On vous embrasse.

Eric

Nous sommes en Colombie ¡

Bonjour,

Nous sommes enfin arrives a Bogota qui est a 2.600m d altitude, apres un voyage de 18h. Le vol Paris-Bogota a ete tres agreable avec un personnel de bord Air France tres accueillant. Nous avons eu droit au Champagne, pendant que les Colombiens buvaient du Coca-Cola.

Notre guide colombienne Mathilde nous a accueillis a l aeroport, et a regle toute la logistique pour notre confort. Nous sommes installes dans un Appart Hotel dans un quartier calme de la Capitale.

Programme de ce jour, visite du centre de Bogota, avec Mathilde, dont le Musee de l Or et la Candelaria.

Depart pour Arauca lundi matin 8h, afin de rejoindre enfin Brayan.

A plus tard pour des nouvelles fraiches.

Kathy et Eric

12

août 2021
L Ma Me J V S D
« oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Commentaires récents

  • Album : Vol Arauca-Bogota
    <b>dsc06630.jpg</b> <br />

Et si c'était vrai.... |
Les hommes, pas de mode d'e... |
JOURNAL D'UNE PUTE SOUMISE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | aldoisa
| moi, la fan de rock
| emiliedu62